Créer une étagère suspendue relève d’une originalité, d’une audace à s’éloigner des habituels pour s’imposer dans ses styles. Mais cela démontre aussi de la génie par la libération des espaces au sol. Lorsqu’elle a été créée par soi même, elle possède une valeur supplémentaire inestimable. Alors comment en faire une ?

Preparer l’emplacement et les besoins materiels

Une fois que le futur emplacement ait été repéré, réunir ce dont on pourrait avoir besoin pour créer une étagère suspendue est l’étape suivante : une planche robuste, une scie, une perceuse, un crayon et une règle graduée. Il faut y ajouter le câble pour le maintien en suspension.

Vient ensuite l’étape qui consiste à mettre sur la planche les points de repère et les lignes délimitant les dimensions envisagées.

Les etapes detaillees

1 – mettre les planches aux dimensions et aspects voulus

– mesurer la longueur envisagée (par exemple 80 cm) et tracez-y un repère avec le crayon

– en faire de même avec la largeur (par exemple 20cm).

– sciez la planche en suivant les repères précédemment tracés

– poncez ensuite, avec du papier de verre à grains fins

2 – préparation des trous pour faire passer les câbles de suspension

– mesurer 2cm à partir du bord de la longueur, en deux points différents et les joindre avec une ligne droite.

– faire de même avec l’autre longueur.

– répéter la même opération pour les largeurs en prenant 5cm.

– faire des trous, avec la perceuse, aux points où se joignent les lignes précédemment tracées

3 – préparation des ancrages au plafond

– a l’aide de la planche déjà trouée, il faut reconnaitre les zones de fixation.

– mettre des traces de crayon sur les points qui devront être percés pour l’emplacement de la fixation

– dans chaque trou, insérez des chevilles et vissez un piton

– 4 – préparation du câblage :

– mesurer la distance entre le plafond et la hauteur où sera placée l’étagère.

– couper le câble avec la longueur qui y correspond.

– a l’une des extrémités de la planche faire passer le câble dans les deux trous.

– serrer l’une des extrémités du câble avec le serre-câble

– attacher l’autre extrémité dans le piton de fixation au plafond

– répéter les mêmes opérations avec l’autre extrémité de la planche

Après avoir introduit les câbles dans les pitons de fixation, l’étagère est prête. Il ne reste plus qu’à régler la hauteur si on le veut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *